Cyndie Bettant est la Directrice Marketing France du Groupe Cision. Également conférencière, elle multiplie les interventions afin que les professionnels des RP, de la Communication et du Marketing, mesurent les évolutions des médias, des pratiques des journalistes, blogueurs et influenceurs et embrassent les évolutions sociales et technologiques de leur métier. Elle est également Directrice de publication du blog Culture RP.

"Relations presse : plus la techno avance, plus on a besoin de confiance"

Entretien avec Cyndie Bettant, responsable marketing et influence chez Cision France, sponsor de la 5ème édition du Médialab SpeedTraining. 

Pouvez-vous définir la mission de Cision ?

Cision est un éclaireur de marque. D’une part, nous proposons des solutions de relations presse et ­d’influence pour que les marques puissent briller dans les médias. D’autre part, nous allons chercher dans les médias les informations, les tendances et les mots-clés utiles à la marque pour l’aider à trouver une stratégie de communication efficace. Cette mission de veille a d’ailleurs été renforcée avec le rachat de l’Argus de la presse.

Nous proposons à nos clients des solutions technologiques d’engagement, de suivi et d’analyse média pour les professionnels du marketing et de la communication.

Durant ces 10 dernières années, qu’avez-vous appris sur l’évolution du métier de journaliste ?

Les journalistes sont face à de nouvelles problématiques avec l’arrivée d’autres types de médias et ­d’influenceurs (blogueurs, instagrameurs, youtubeurs, twittos…). Ils ont pris le virage, se sont emparés des nouvelles technologies et ont vraiment changé leurs pratiques.

Notre dernière étude, réalisée auprès plus de 1500 journalistes en mars 2018, révèle que l’une des principales problématiques des journalistes est aujourd’hui de gagner la confiance du lecteur.

Comment les communicants s’adaptent-ils à ces nouvelles pratiques ?

Les communicants doivent eux aussi faire évoluer leurs pratiques pour mieux répondre aux attentes des influenceurs. Apprendre à travailler avec eux sans les dénaturer et les rémunérer à leur juste valeur.

L’enjeu est de passer un partenariat gagnant pour les trois parties prenantes : l’influenceur, le consommateur et la marque.

Le métier d’attaché(e) de presse ne s’arrête plus à la retombée. Le marché de l’influence mûrit et l’on commence à avoir des solutions de big data professionnelles comme Cision pour améliorer la mesure et évaluer l’apport d’une campagne d’influence.

Il s’agit pour la marque d’envoyer le bon message au bon moment, aux bons influenceurs, quitte à être relayé par moins de personnes.

Tout marche à la confiance aujourd’hui : les consommateurs avec les marques, les communicants avec les influenceurs.

Plus la techno avance, plus on a besoin d’humain et de confiance pour travailler ensemble.

Retrouvez Cyndie Bettant le 18 septembre lors de son intervention « Journaliste et communicants : sommes-nous toujours en phase ? » à 12h, en salle Agora.